Immobilier

Toutes les informations à savoir à propos de la garantie des loyers impayés

Toutes les informations à savoir à propos de la garantie des loyers impayés

Lorsque vous louez votre bien, il est possible que vous vous retrouviez face à un locataire insolvable, c’est-à-dire qui n’est pas en mesure de payer le loyer. Face à ce genre de situation, vous devez avoir une autre alternative pour vous protéger. Il s’agit de la garantie de loyer impayé.

Comprendre le fonctionnement de la garantie de loyer

La garantie de loyer en suisse_05 n’est possible que si la location est de longue durée. En effet, il est impossible de souscrire à ce genre de protection si le locataire ne reste que quelques mois.

Par ailleurs, le locataire doit remplir les critères de solvabilité imposés par la compagnie d’assurance. En tant que propriétaire, vous ne pourrez pas bénéficier d’une protection si le locataire présente déjà un défaut de paiement. Pour justifier le contraire et rassurer la compagnie vous devez fournir le contrat de travail, le dernier avis d’imposition du locataire ainsi que les bulletins de salaires. Lorsque ces justificatifs sont approuvés et la fiche bien renseignée, vous pouvez obtenir une garantie de loyer.

Que couvre la garantie loyer ?

Elle couvre plusieurs risques grâce à l’argent versé pour faire office d’assurance.

Le loyer et les charges non réglés

L’assurance loyers impayés est une protection qui couvre le bailleur propriétaire des loyers impayés par le locataire. Elle permet de percevoir 3100 euros d’indemnisation maximale par mois pour une durée maximale de 2 ans.

Il faut se munir d’une déclaration de sinistre et se rendre chez la compagnie d’assurance pour faire votre demande de remboursement. L’organisme procède d’abord par une étude et une vérification avant de vous octroyer l’indemnisation adaptée.

Les éventuelles dégradations

Pendant les années d’occupation du bien, celui-ci n’est pas à l’abri des éventuels dégâts qui affectent le sol, les plafonds ou encore les murs. Une rénovation complète peut s’avérer ainsi nécessaire, alors que le dépôt de garantie initial risque d’être insuffisant.

Vous pouvez dans ce cas vous tourner vers votre garantie de loyer pour pouvoir réaliser tous les travaux indispensables et reprendre aussitôt la location de votre bien. Même s’il existe un plafond dans le montant octroyé en guise de prise en charge des travaux, vous aurez la conscience tranquille sur la suite de votre projet.

Vous  pouvez également choisir d’autres couvertures comme :

  • le départ soudain ou prématuré du locataire (avant la fin du bail) ;
  • la vacance locative du bien ;
  • les frais de procédure en cas de poursuite judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *