Industrie

Les imprimantes thermiques

Les imprimantes thermiques

Il existe plusieurs types d’imprimantes thermiques, chacune utilisant des procédés différents.

 

Les procédés les plus courants

 

En premier, on retrouve le thermique direct qui est une technique d’impression en noir et blanc, nécessitant une tête chauffante, munie d’une multitude de petites résistances électriques, ainsi qu’un papier thermo réactif. L’avantage de ce processus est qu’il est inutile d’utiliser un constituant chimique et ne produit ainsi donc que très peu de déchets. Il nécessite cependant l’utilisation d’un papier spécifique.

La deuxième technologie est le transfert thermique qui nécessite comme précédemment une tête d’impression chauffante. Cependant, dans le cas présent, il est possible d’utiliser du papier classique, car il s’agit d’un film d’encrage sensible à la température. Sous l’effet de la chaleur, l’encre est directement transférée sur le support. Des films d’impression teintés sont également disponibles. Ce procédé permet aussi le recours à un grand nombre de supports, tels des papiers mats ou brillants, des films d’emballage ou encore des textiles. Un fournisseur spécialisé pourra vous orienter suivant vos besoins.

Le troisième procédé, majoritairement employé, est la sublimation qui exploite le passage d’une cire pigmentée de l’état solide à l’état gazeux pour transférer les couleurs. Ainsi, pour reproduire un point d’une certaine teinte, l’imprimante va superposer 3 couches de cires de densité variable (jaune, cyan et magenta) qui vont constituer ensemble la couleur recherchée. Une vaste palette est donc disponible et sur certains modèles, la définition peut atteindre jusqu’à 9600 x 2400 ppp. Ce procédé permet d’obtenir des épreuves en ton continu et de même qualité qu’une photo. Il est très utilisé pour l’impression de badges personnalisés ou de badges d’accès.

 

Du matériel qui nécessite un entretien spécifique

 

Concernant la maintenance de ces appareils, elle est assez simple. Si lors de l’impression vous voyez des lignes blanches dans le sens de défilement, il faudra nettoyer la tête d’impression avec un chiffon légèrement imbibé d’alcool iso à 70° ou bien la remplacer. Si les teintes sont pâles ou un peu grisâtres, il faut laisser dérouler le film et contrôler que celui-ci avance en adhérant correctement au support. Si un côté est plus clair que l’autre, il est nécessaire de vérifier le parallélisme de l’alignement de la tête.

Il existe un grand nombre de modèles d’imprimantes thermiques et il est donc important de clairement définir ses besoins avant de faire son choix.

Si le domaine de l’impression 3D vous intéresse, découvrez le site de notre partenaire pour avoir un peu plus d’informations. Erpro & Sprint sont des leaders de la fabrication additive, de maquettes, de prototypes et de pré-séries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *