Informatique & Web, Services pour entreprises

Les caractéristiques de l’API Management

Les caractéristiques de l’API Management

Face à la transformation digitale, il est utile de mettre en place des structures plus adaptées et des outils efficaces au sein de l’entreprise. Ce qui nécessite l’instauration d’un outil qui allie gouvernances et techniques. L’API Management est notamment un concept qui répond à ces exigences.

API Management : de quoi s’agit-il ?

Apparue il y a des années de cela dans le monde du digital, l’API Management est chargé de gérer les APIs à travers :

• La maîtrise et le suivi de l’utilisation des APIs,
• La gestion du groupement des développeurs à partir de l’opération d’onboarding,
• L’exposition et la sécurisation des APIs de manière rapide et simple,
• La gestion de l’existence des APIs,
• La promotion des APIs à travers la facilitation de leur utilisation et leur découverte.

API : quid de sa sécurisation ?

Axway API Manager est un outil de référence en ce qui concerne les APIs Management. Son rôle consiste principalement à limiter les questions de sécurité imposées à certains développeurs backend. Ce qui va leur permettre de se focaliser sur les fonctionnalités à établir.

Il est indispensable de se concentrer sur la sécurisation des APIs et la gestion des accès des utilisateurs finaux ainsi que des applications utilisées. L’entité doit ainsi songer à bien se renseigner auprès de l’API manager ou du spécialiste en consulting organisation digitale sur la sécurisation, avant de lancer dans la mise en place d’un ensemble d’API Management dans l’organisation.

En effet, sa mise en place doit se faire rapidement malgré les spécificités de chaque entité, notamment en ce qui concerne les normes, les standards et l’administration des identités.

On peut fréquemment rencontrer les techniques suivantes :

• Authentification à l’aide d’un certificat : idéal pour les API qui n’exige aucune authentification du consommateur final, mais seulement la sécurisation optimale de l’échange entre l’application consommatrice et le fournisseur.
• Authentification à l’aide d’un API Key : identification originale de l’application consommatrice à l’aide d’une chaîne de caractère. Ne nécessite aucune authentification du consommateur final et recommandée à la sécurisation des API avec un degré de sécurité intermédiaire.
• Basic authentification : pas d’authentification du consommateur final et idéale pour la sécurisation des APIs avec un degré de sécurité intermédiaire.
• Authentification à l’aide d’un Token JWT : idéale aux APIs Rest grâce à l’existence du WSO identity server. Une authentification utile à la sécurisation des échanges de jetons entre différentes parties.

Que peut-on en conclure ?

Malgré la complexité de l’outil, l’instauration d’un API Management est utile à la transformation digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *