Vie pratique

Comment éviter les chutes des personnes âgées ?

Comment éviter les chutes des personnes âgées ?

Les chutes chez la personne âgée sont très fréquentes, plus l’âge est important et plus le risque s’accentue, la personne qui a chuté une première fois réitèrera certainement de nouveau dans la même année! Les chutes peuvent causer de légères blessures ou avoir des conséquences plus graves comme une fracture du col du fémur ou pire provoquer le décès. Les causes peuvent être multiples, il peut s’agir de troubles de la vue, de l’équilibre, des douleurs articulaires, prise de médicaments trop importante favorisant un manque de vigilance, un environnement inadapté etc.

 

Qu’est ce qui peut occasionner un incident à domicile ?

 

Dès l’entrée de la maison et dans toutes les autres pièces il peut y avoir des obstacles à une bonne déambulation, des chaussures ou des sacs qui entravent le couloir, un meuble instable qui peut se renverser, une marche d’escalier que l’on a pas vu, de l’eau sur le sol de la cuisine qui rend les pavés glissants, le gaz que l’on oublie de fermer, des conserves rangées trop haut dans les placards, une douche ou une baignoire difficile d’accès et où il est fortement possible de déraper, un lit trop bas, un tapis qui peut s’emmêler dans nos pieds, une lumière insuffisante pour accéder aux toilettes pendant la nuit…Heureusement il est tout à fait possible de réduire et d’éviter ces incidents en suivant quelques conseils de bases.

 

Comment prévenir et éviter les chutes

 

  • Porter des chaussures qui enveloppent bien le pied et la cheville, qui soient à la bonne taille et pourvues de semelles antidérapantes.
  • Enlever tous les tapis et descentes de lit.
  • Surélever à l’aide de rehausseurs adaptés tout meuble étant trop bas (lit, chaises, fauteuils).
  • Signaler avec du ruban adhésif de couleur voyante ou fluorescente les bordures de marches d’escaliers et coins de meubles pouvant être dangereux.
  • Multiplier les luminaires afin qu’il n’y ai pas de recoins sombres.
  • S’équiper d’une canne ou d’un déambulateur, pour une marche plus stable à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Faire des mouvements lents et ne pas se relever brusquement pour éviter de perdre l’équilibre.
  • Ne pas réaliser de tâches à risque comme les vitres, la poussière en haut des meubles ou soulever de lourdes charges.
  • Se rapprocher du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la commune pour demander une aide ménagère.
  • Utiliser un pilulier pour ces traitements pour éviter une double prise ou un oubli.
  • S’équiper d’un détecteur de chutes
  • Disposer à portée de main et à votre hauteur tous les objets dont vous vous servez le plus.
  • Installer des barres d’appuis ou rampes de soutient dans les escaliers, les longs couloirs et dans les toilettes.
  • Eviter de monter sur un escabeau ou sur une chaise pour attraper quelque chose.
  • Disposer au fond de la baignoire ou dans le bac à douche un tapis antidérapant adapté et/ou un banc de douche.
  • Faites quelques exercices physique légers et quotidien d’assouplissement avec un kinésithérapeute.

Au-delà de tous ses conseils (non exhaustifs) il est important de consulter régulièrement son médecin afin qu’il examine votre état général et qu’il contrôle votre tension artérielle, visiter aussi votre ophtalmologiste pour qu’il vérifie votre vue et si les verres de vos lunettes y sont toujours adaptés. Soyez attentif à toujours maintenir une alimentation équilibrée riche en protéines, calcium et vitamines, buvez au moins 1,5 litres d’eau par jour (seule, en infusion, dans les potages…) car la déshydratation est problématique et récurrent chez les personnes âgées. Pour finir, il est important de ne pas rester isolé et d’avoir toujours un moyen de contacter ses proches ou un voisin en cas de problèmes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *